La grotte de Lascaux

La grotte de Lascaux, découverte le 8 septembre 1940 dans la région du Périgord noir , en France, est une petite grotte, d’une longueur de 250 m et de dénivelé de 30 m.  Alors pourquoi en parler autant et en faire même une exposition internationale? 

Ce qui recouvre ses murs : de nombreuses œuvres paléolithiques d’une grande qualité.

 Elle est divisée en plusieurs sections : La salle des Taureaux, Le diverticule axiale, Le Passage, La Nef, Le diverticule des Félins, L’Abside et Le Puits. Toutes ces sections contiennent différentes œuvres caractéristiques d’une certaine période.

La grande qualité des œuvres permet une étude et une interprétation importantes et détaillées des méthodes utilisées par les artistes pour créer leurs ouvrages.

Plusieurs outils et artéfacts y ont aussi été trouvés : outils, lampes…

La grande popularité de la grotte forcera sa fermeture en avril 1963 puisque le co2 et la chaleur dégagée par les visiteurs provoquent une dégradation des parois et de la peinture en plus d’une prolifération fongique et bactérienne.

Depuis Lascaux II, une fidèle reproduction à l’échelle, utilisant les même procédés et pigments que ceux utilisée pour l’original, a vu le jour. On y accueille  270 000 visiteurs par année. 

Pour en découvrir encore plus, rendez-vous au centre des sciences du vieux port de Montréal où se tient une exposition fort intéressante et éducative pour tous. On y parle de la grotte, des techniques utilisées par les hommes de Cro-Magnon pour la conception des fresques, l’interprétation de ces dernières, la confection de Lascaux II et le mode de vie de ces premiers humains cueilleurs-chasseurs…

Un rendez-vous à ne pas manquer…

Centre des Sciences

Grotte de Lascaux