Nouveau mécanisme d'adaptation?

Comment une pieuvre peut-elle avoir un système nerveux efficace s'il elle vit dans des eaux glaciales? La repolarisation des fibres nerveuses peut être, selon certaines études, jusqu’à 60 fois plus lente qu'en eau chaude. Comme on le croit toujours une variation génétique des protéines des canaux potassiques, favorisant une conduction nerveuse normale chez les espèces arctiques, est surement impliquée. C'est ce que pensait trouver Rosenthal et Garrett. Mais à leur grande surprise l'ADN des espèces vivant en eau chaude et en eau froide était identique. Ils se sont alors tourné vers l'ARN, qui permet la production de protéines en copiant les gènes concernés de l'ADN. Les pieuvres arctiques avait 9 différences dans leur ARN codant pour les protéines des canaux potassiques, dont une fortement impliquée dans l'adaptation au froid. Si cette découverte se confirme à une plus grande échelle, s'ouvre alors à nous un nouveau mode adaptation insoupçonné qui ne demandera qu'à être exploré !!!
Plus de détails (anglais) http://news.sciencemag.org/sciencenow/2012/01/octopuses-rewrite-their-rn...